Grève à l'usine Renault d'Aveiro au Portugal

Publié le par NPA Auto Critique

L'usine Renault d' Aveiro au Nord du Portugal est en gréve. C'est la deuxième plus grande usine automobile du Portugal après celle de Volskwagen.
Appelée mercredi 1er avril à la grève pour une durée de 24 heures, plus de 90 % de l'équipe du matin avait cessé le travail.C'est selon les syndicats la grève la plus massive de l'histoire de cette usine. Les revendications portent sur une augmentation de salaires et contre les trop nombreux contrats de travail précaires à duré déterminée, alors que la direction de l'usine propose une augmentation des salaires de 1,5%.
En 2014, Renault au Portugal a connu une augmentation de ses ventes de plus de 35 %, la même croissance que tout le marché automobile dans le pays. L'usine Renault d'Aveiro Renault, qui emploie 1016 salariés, a produit en 2014 plus de 500 000 boîtes de vitesses destinées à l'exportation pour tout le groupe Renault. .Elle avait atteint tous les objectifs de performance fixés pour 2014. Raison de plus pour ne pas supporter plus longtemps l'austérité salariale.
Le blocage des salaires passe manifestement mal partout en Europe et c'est bien l'information et la solidarité entre les luttes qui est à l'ordre du jour, chez Renault, comme à PSA et dans toute l'automobile.

Grève à l'usine Renault d'Aveiro au Portugal

Publié dans Renault, Europe

Commenter cet article

bruno 02/04/2015 10:12

A quand les mêmes mobilisations en France ?
Les mêmes causes ne produisent pas les mêmes effets suivant les lieux ? Etonnant non !