Son dieselgate a coûté 16 milliards d'euros à Volkswagen

Publié le par NPA Auto Critique

En 2017, Volkswagen a dépensé 16,1 milliard d’euros pour indemniser et réparer les dommages consécutifs à sa fraudes sur le diesel. Cela sur un total de 28,5 milliards d’euros que Volkswagen avait provisionné depuis 2015, car la firme connaissant bien l’étendue des dégâts de ses pratiques frauduleuses.
De révélations en révélations, on sait que les pratiques de Volkswagen ont été plus ou moins celles de la plupart des autres constructeurs automobiles européens. Volkswagen est la première firme européenne à être accusée car elle est la plus implantée aux Etats-Unis où les normes sont différentes de celle d’Europe. Mais toute l’industrie automobile dans sa course aux profits contre notre santé est bien concernée par les scandales du dieselgate.
Encore plus accusateur pour cette économie capitaliste : le montant des profits accumulés par Volkswagen est tel que ces 16 milliards d’euros déboursés n’entame pas la santé financière du groupe automobile. "Malgré les milliards d’euros que nous avons dépensés depuis 2015 pour résoudre la crise du Diesel, notre niveau de liquidités nettes reste à un niveau élevé. Cela démontre la solidité financière et la performance opérationnelle du groupe", a indiqué le PDG de Volkswagen
Le matelas financier de Volkswagen ce que la firme peut sortir sur le champ en dollars ou en euros s’élève toujours à plus de 22 milliards d’euros. Il n’a baissé que de deux milliards d’euros malgré ce dieselgate. Volkswagen peut polluer et truquer en toute impunité.
Les profits accumulés par Volkswagen et les autres firmes automobiles proviennent exclusivement du travail des salarié.. Alors que la première firme automobile européenne a les moyens de sortir sans problème 16 milliards d’euros en conséquence de ses propres fraudes, Ils mégotent tous sur la moindre augmentation de salaires. A retenir devant les patrons qui bloquent nos revendications!


 

Publié dans Volkswagen, Diesel

Commenter cet article