Les bonnes affaires de PSA

Publié le par NPA Auto Critique

Le chiffre d'affaires de PSA pour le 1er trimestre de 2018 est en hausse de 42,1 % pour le1er trimestre  et atteint 18,2 milliards d'euros en incluant pour la première fois les résultats d’Opel et Vauxhall. Le bénéfice réalisé pendant ce premier trimestre est de 2,3 milliards d’euros !
Et les ventes mondiales de PSA élargi à Opel ont , dans le même temps, augmenté de 15 %. La forte croissance du chiffre d’affaire, c’est dire des recettes rentrées dans les caisses de PSA, est principalement le résultat du rachat d’Opel et de la rentabilité financière des ventes, chaque voiture étant vendue plus chère qu l’année dernière.
Ce qui compte pour un patron capitaliste, c’est le profit obtenu par le travail des salariés. Dans les chiffres publiés par PSA il est mesuré par la marge opérationnelle. La marge opérationnelle des marques Peugeot et Citroën a augmenté d’un point de pourcentage pour atteindre 7,1%., c’est un record pour PSA un record d’exploitation !
Mais la marge opérationnelle gagnée chez Opel est inférieure : c’est pourquoi Tavarès accélère dans la mise en œuvre des plans de restructuration, à coup de milliers de suppressions d’emplois, chez Opel
Dans toutes les usines et établissements de PSA en Europe qui fabriquent des voitures sous les marques  Peugeot, Citroën, DS ou Opel, le travail des  salariés  est l'origine des résultats financiers annoncés par PSA; Et ceux qui en profitent sont les rentiers de la famille Peugeot, les actionnaires et les patrons gavés de primes et de stock options.

Publié dans PSA

Commenter cet article