Les modèles Renault et PSA produits aux 4 coins de l'Europe : internationalisons la solidarité !

Publié le par NPA Auto Critique

Phototèque Rouge . Renault Lardy 13/12/2016

Renault et PSA multiplient cette année 2019 les annonces de nouveaux modèles qui vont remplacer leurs modèles phares les plus vendus. Leur point commun : être fabriquées partout en Europe et à ses frontières, par des entreprises dont l’État est actionnaire. Le journal économique Challenges dont Renault est actionnaire par la bonne volonté d’un certain Carlos Ghosn, récapitule la situation.

La voiture Renault Clio V, dont les premiers exemplaires sont livrés en juin, remplace le modèle Renault le plus vendu. Elle est fabriquée à Bursa (Turquie) et Novo Mesto (Slovénie). L'usine de Flins ne devrait plus a priori produire cette voiture, alors que l'actuelle Clio IV était en partie fabriquée sur ce même site de Flins (74.000 exemplaires en 2018).
La concurrente Peugeot 208 II, commercialisée au second semestre de cette année 2019, sera entièrement fabriquée à Trnava (Slovaquie) et à Palomar (Argentine) pour l'Amérique latine. La 208 actuelle était produite  à Trnava mais également à Poissy (Yvelines) pour les modèles de type GTi...
Le modèle Renault Capture II, qui arrivera sur le marché fin 2019, sera fabriqué à Valladolid (Espagne) et également Wuhan (Chine). Le précédent modèle du même nom était fabriqué en Espagne.
Le modèle Peugeot 2008, de la même catégorie 'SUV, que le Captur,, sera  livrable en décembre 2019-janvier 2020, Il sera assemblé à Vigo (Espagne) pour le marché européen et à Wuhan (Chine). Et ce, alors que l'actuel 2008 était fabriqué à Mulhouse (Haut-Rhin).

Challenges rappelle : La France produit 40% de véhicules de moins qu'au milieu de la décennie précédente, alors que l'Allemagne n'a reculé que de 10%. Elle n'est plus qu'au huitième rang dans le monde. PSA emploie 64.560 salariés dans l'Hexagone au 31 décembre 2018, contre 100.000 il y a dix ans et 126.000 en 2005 ! Renault a perdu 10.000 emplois en dix ans en France, 21.000 par rapport à 2005.

Ces données confirmées par le journal Challenges dans son édition web du 21 juin 2019 montrent l’ampleur de la chute qui affecte la production automobile en France tant en terme de production que d’effectifs salariés.
Il y des usines automobiles Renault et PSA aux 4 coins de l'Europe jusqu'au Maroc et en Turquie. L'heure est la coordination et à la solidarité entre salariés !

Publié dans Renault, PSA

Commenter cet article