Renault prépare l'annonce de fermetures d'usines

Publié le par NPA Auto Critique

"Renault n’a aucun tabou sur les fermetures d’usines dans le monde et en France", a déclaré vendredi Clotilde Delbos, la directrice générale par intérim du Groupe Renault.Avertissements et menaces sont clairs. Le terrain est préparé pour de nouvelles fermetures d’usines Renault en France et ailleurs

Alors que les résultats financiers 2019 indiquent une perte de 141 millions d’euros, un plan de réduction des coûts de 2 milliards d’euros est annoncé. Avec en première ligne les salariés auxquels on promet  suppressions d’emplois et fermetures d’usines ! Et les actionnaires vont continuer à recevoir de gras dividendes à hauteur de 312 millions d'euros.!

Un comble : les travailleurs ne sont pour rien dans les escroqueries et les errements de la direction Ghosn à laquelle participait l’ancienne  directrice financière aujourd(hui à la manoeuvre sans tabou !  Et ce seraient aux travailleurs de payer pour leurs manigances. Assez !

A y regarder de près la perte Renault en 2019 est d’abord due au système financier d’actions croisées entre Renault et Nissan. Pendant des années les bénéfices de Renault étaient largement dus aux dividendes que versaient Nissan à Renault, encore 1,5 milliard en 2018. Et cette année ce transfert de dividendes s’est réduit à 242 millions d’euros en faveur de Renault.

Ni suppression d’emploi, ni fermeture d’usines : cette exigence doit monter et renverser tous les tabous que la direction de Renault veut poser pour défendre les profits et les privilèges honteux des ses patrons et actionnaires !

Le communiqué de la CGT Renault suite à l'annonce des résultats financiers 2019

Commenter cet article