PSA : intérimaires virés, transferts obligés pour les uns, samedis imposés pour les autres

Publié le par NPA Auto Critique. Information CGT PSA Mulhouse et Sochaux

Dans l'usine PSA de Mulhouse, au montage cela fait déjà quelques semaines que des salariés sont appelés chez eux, ou interpellés sur leur poste de travail pour aller voir ailleurs.

Hier certains d'entre nous ont été convoqués au Forum par la direction du Montage et ses bras droits. Ils ont essayé de nous persuader que dans notre intérêt il valait mieux accepter des missions dans le groupe. lls ont essayé de nous faire croire qu’ils pensaient d’abord à nous et à nos familles.

Ces apprentis VRP de Pôle Emploi pensent savoir ce qui est le mieux pour nous. lls disent que c’est au volontariat mais voudraient choisir à notre place. Et plus ils nous parlent de volontariat, plus ils insistent pour qu’on parte. Mais tous ces conseillers. pourquoi lls ne sont pas eux-mêmes volontaires pour aller à Sochaux ou ailleurs ?

La direction pousse pour que des presque retraités et des ouvriers avec des restrictions médicales aillent remplacer les 2 000 intérimaires virés à Sochaux. Elle pousse pour que l'ensemble des ouvriers deviennent des nomades pour aller fabriquer des voitures sur tous les sites du groupe. Elle pousse pour que des RU aillent travailler comme opérateurs sur les chaînes a Sochaux. Elle voudrait qu’on travaille à la tâche, en fonction de ses besoins. La direction nous dit qu'il y a moins de travail et qu'i| faut faire des efforts: alors pourquoi supprime-t-elle des postes et des emplois, et en mème temps nous programme des samedis à la pelle ?

Dans l'usine de Sochaux le 14 juillet et tous les samedi sont en effet travail imposé jusqu'aux congés d'été.

 

PSA : intérimaires virés, transferts obligés pour les uns, samedis imposés pour les autres
PSA : intérimaires virés, transferts obligés pour les uns, samedis imposés pour les autres

Commenter cet article