Amiante : Renault reconnu coupable de faute inexcusable

Publié le par A partir source presse et CGT Le Mans. 2 mai 2010

Le tribunal des affaires sociales du Mans a reconnu, le 28 avril 2010,  Renault coupable de « faute inexcusable ». L'usine n'a pas protégé de l'amiante un salarié décédé d'un cancer broncho-pulmonaire.


Presque quatre ans jour pour jour après le décès de Christian Potier, à l'âge de 53 ans, le tribunal des affaires sociales du Mans a condamné hier son ancien employeur, l'usine Renault du Mans, pour « faute inexcusable ». Sa faute ? Ne pas avoir protégé l'électromécanicien des dangers de l'amiante.


Il est mort des suites d'un cancer broncho-pulmonaire foudroyant. En reconnaissant la maladie professionnelle « au tableau 30 bis », la CPAM avait déjà conclu à la responsabilité de l'amiante, inhalée en poussières (lire Ouest-France du 18 mars). C'est la 5e fois que le tribunal condamne ainsi le site Renault du Mans.

 

Lire article Ouest France 18 mars 2010

Lire article Le Mans.maville 29 avril 2010

Voir le site du collectif de défense des victimes de l'amiante Renault Ile de France


Publié dans Renault

Commenter cet article