Et l'évacuation des salariés de Nissan ?

Publié le par Correspondant NPA

 Renault a rapidement évacué ses 70 salariés qui étaient au Japon, via la Corée ou le Sud du Japon.


Et les salariés de Nissan ? A commencer par les plus exposés : les 550 salariés de l'usine d'Iwaki, située dans la préfecture de Fukushima, ou encore les 5100 salariés de Tochigi, des sites éloignés respectivement de 50 et 150 km de la centrale nucléaire de Fukushima qui a explosé.


Pour Ghosn, également PDG de Nissan, la priorité est de redémarrer la production. Quitte à exposer les salariés à la radioactivité ?

Publié dans Renault

Commenter cet article