La filiale de PSA Faurecia annonce la suppression de 3000 postes en Europe de l'Ouest.

Publié le par Informations presse 13 novembre 2012

Les suppressions d'emploi annoncées par Faurecia sont une leçon de choses de la pratique des capitalistes à la Peugeot, ceux là même auxquels le gouvernement consent une caution de sept milliards d'euros et accepte la fermeture de l'usine d'Aulnay.

 

Faurecia, équipementier automobile filiale de PSA, vient d'annoncer la suppression de 3000 postes en Europe, 1500 en 2012 et 1500 l’année prochaine. Et au même moment Faurecia prévoitpour l'horizon  2016 une marge de 5% et une augmentation de son chiffre d'affaires de 36% par rapport à 2011.

 

Le profit est en Amérique du Nord et en Asie, et les ventes de Faurecia en Europe ne représentent plus qu'un peu plus de moité de ses ventes totales. Faurecia, plus mondialisé qu'automobiles Peugeot, est aujourd'hui plus rentable. Mais la famille Peugeot y décide des mêmes attaques contre l'emploi. Voilà à quoi servent les cadeaux gouvernementaux !

Publié dans Peugeot

Commenter cet article