Le véhicule électrique à l'usine Renault de Flins : la baudruche se dégonfle

Publié le par Correspondant renault Flins 9 juin 2011

Finis les  500 emplois promis en 2012 à Renault de Flins pour une usine de construction de modules de batteries faussement annpncée pour cette date.


Dans une information annoncée au  CE de l’usine du 25 mai, la direction affirme " ajourner" , c’est-à-dire reporter  le projet à 2014 ou 2015 !  Sur l'usine de Flins, il n'y aura que l'assemblage des modules et non leur fabrication
 
Ainsi la baudruche se dégonfle et les promesses d'emploi à Flins de Carlos  Ghosn partent en fumée, mais ça  on s'en doutait un peu !...


Cela n’ empêche la direction de Renault de recevoir d’importantes subventions gouvernementales pour ce projet ainsi ajourné.


La CGT de Renault Flins  dénonce à juste titre ces grosses  subventions  reçues par Renault pour tout ça et revendique les 500 emplois de toute . Avec 680 intérimaires, plusieurs centaines de sous-traitants sur le site et  des centaines de travailleurs en prêt de Sandouville,  y a besoin d'embauches



Publié dans Renault

Commenter cet article