Les ouvriers de PSA ont bloqué l'usine d'Aulnay

Publié le par Informations presse et correspondant 29 novembre 2012

L’usine PSA Peugeot-Citroën d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis) tourne au ralenti depuis mercredi matin 28 novembre. Une grève a bloqué la chaîne de production. Et les voitures sortent de moins en moins nombreuses du site.


Les ouvriers en grève ont obtenu le retrait de toutes les sanctions (mercredi 28 novembre pour 4 d'entre eux et jeudi 29 novembre  pour le cinquième).  Pour les salariés satisfaits du recul, c'est une première victoire et un encouragement pour continuer plus globalement.


Les informations publiées par le site "Rue 89"

C’est la première fois qu’un mouvement de résistance au sein de l’usine dure plus de quelques heures depuis l’annonce de la fermeture, qui n’avait pas suscité d’arrêt de la production l’après-midi du 12 juillet.

Tout a commencé à l’atelier ferrage jeudi dernier. Là, 400 salariés interviennent sur les éléments de tôle nue qui vont constituer la C3, au début du parcours de fabrication. Leur rythme de travail conditionne celui du reste de l’usine.

Mardi, cinq ouvriers de l’atelier se voient remettre une lettre recommandée : ils sont convoqués à un entretien préalable à une sanction.

Une centaine de salariés du ferrage sont mobilisés, selon la direction. D’autres ateliers suivent, selon la CGT, qui fait partie du mouvement. Depuis mercredi 27 octobre, 10 heures, l’usine ne tourne plus que sporadiquement.

Consulter l'article complet publié par Rue 89

Voir lq video de l'emission de FR3 mise en ligne sur le blog de la CGT PSA Aulnay

Publié dans Peugeot

Commenter cet article