Renault Dacia : grève victorieuse sur les salaires !

Publié le par Informations NPA Cléon 27 mars 2013

En pleines négociations sur la Convention collective, un mouvement de grève avait démarré le mercredi 20 Mars, dans l'usine roumaine de Pitesti.

Un mouvement "spontané" a arrêté la production une journée et demie. Les salariés de la marque « à bas coûts » du groupe Renault réclamaient une hausse correspondant à 25% de leur salaire. A noter que la direction du SAD, principal syndicat « maison », s'est désolidarisée des participants à la grève !

Le salaire brut moyen de l'entreprise étant de 837 euros, les syndicalistes en lutte réclamaient initialement une augmentation mensuelle fixe de 148 euros en deux tranches et une majoration des primes.

Au lendemain d’une manifestation ayant réuni plusieurs milliers de salariés à Pitesti, la direction a rapidement cédé, face à la grève, une augmentation mensuelle de 133 euros brut en deux versements, ainsi qu’une prime annuelle de 330 euros.

Jugeant le « compromis » acceptable, les salariés ont décidé de reprendre le travail. Grève victorieuse aujourd’hui en Roumanie contre les salaires « low cost », grève aujourd’hui en France contre le blocage des salaires et les accords « pourris » ? Grèves demain en Turquie ? Au Maroc ? En Russie ? En Espagne ou au Portugal ?...

Face à la mondialisation capitaliste, à la mise en concurrence des travailleurs, les réponses du mouvement ouvrier se condamneraient à l’inefficacité si elles devaient rester limitées à l’intérieur des frontières nationales.

Pour le NPA, l’exploitation capitaliste n’a pas de frontières. Face à cela, construire de nouvelles solidarités ouvrières internationales reste pour les révolutionnaires anticapitalistes une urgence. Bravoaux salariés de Renault Dacia ! « Même patron,

même combat ».

Publié dans Renault

Commenter cet article